Mon propos de bienvenue lors de la réunion autour d’Elodie Jacquier-Laforge, vendredi 2 juin

   4 juin 2017

Monsieur le Ministre, cher Michel Mercier,
Chère Elodie,
Mesdames, Messieurs,
Chers amis,

Michel Mercier, Elodie Jacquier-Laforge et Jean-Yves Balestas, suppléant.

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous accueille ce soir à Saint-Marcellin, autour d’Elodie Jacquier-Laforge.
Votre présence en soutien de cette très dynamique candidate “La République en Marche” sur notre 9ème circonscription de l’Isère, nous honore, Monsieur le Ministre.
Elle nous honore d’autant plus qu’elle survient dans ce moment particulier où, après cette inédite élection présidentielle, nombreux sont ceux qui, venant de divers horizons partisans et diverses sensibilités ont pris le parti de faire bouger les lignes de clivage ayant depuis longtemps structuré la vie politique Française. De privilégier ce qui rassemble plutôt que ce qui sépare sans pour autant gommer les différences d’approche ou de sensibilité ! Nous ne pouvons plus nous réfugier derrière les usages ou des habitudes parfois hors du temps.
À cette manière d’être au service de nos concitoyens, nous ne pouvons qu’adhérer pour l’avoir expérimentée à Saint-Marcellin dans le cadre des dernières élections municipales où j’ai conduit avec succès une liste rassemblant ouvertement des femmes et des hommes de sensibilités diverses, réunis autour d’un projet articulé sur 3 mots-clés : protéger, réunir, construire.

3 valeurs cardinales auxquelles je suis attaché par forte conviction et que j’ai parfaitement retrouvées dans le projet porté par Emmanuel Macron, pour embrasser l’avenir et se donner un nouvel élan !
C’est donc tout naturellement que je me suis mis à la disposition d’Elodie et que je lui ai d’emblée apporté mon soutien total – mon engagement étant attesté par la présence de Jean-Yves Balestas, fidèle compagnon de route de notre aventure municipale entamée en 1995 et ami très cher, (mon grand-frère) en qualité de suppléant d’Elodie.

Face aux enjeux auxquels la France est confrontée, il me paraît plus que jamais nécessaire de tout entreprendre pour redonner confiance et dynamisme à notre pays, de tout faire pour que le quinquennat qui vient de s’ouvrir soit utile et réussi.
La condition première est que nous donnions à Emmanuel Macron une large majorité présidentielle pour entreprendre et conduire les réformes nécessaires.
Cela dépend directement de nous.

Pour donner à la France l’espoir et l’esprit de conquête,  j’appelle donc chacune et chacun d’entre nous, à se mobiliser avec force autour de ce qui est à la fois une ambition et une exigence qu’Elodie Jacquier Laforge avec tout le dynamisme mais aussi toute la fraîcheur qui sont aussi des marques du nécessaire renouvellement qu’il faut réussir.

Force est de constater que sur le plan de la politique intérieure comme sur la scène internationale les premières mesures et prises de positions sont particulièrement encourageantes et amorcent ce nouvel élan que nous attendons tous.

Merci à Emmanuel Macron d’avoir affirmé avec force que « le destin de la France se partage avec celui de l’Europe »,  Je crois aussi qu’Emmanuel Macron peut réconcilier les Français avec la politique. C’est une urgence absolue !

Je tiens aussi à saluer la hauteur de vue conjuguée à la fermeté exprimée dès hier soir par le Président de la République à l’annonce de la décision de M. Trump sur le désengagement des États-Unis de l’Accord de Paris sur le climat.

Jusqu’à Saint-Marcellin où nous sommes fortement engagés dans la lutte contre le dérèglement climatique et pour un plus grand respect de notre environnement, nous ressentons cette décision unilatérale comme une faute lourde pour l’avenir de notre planète. Mais nous faisons confiance à Emmanuel Macron pour tenir ce cap vital.

Comme nous savons qu’Elodie Jacquier-Laforge sera demain à ses côtés, une députée résolument engagée à l’Assemblée nationale et investie sur les enjeux de nos territoires et les fortes attentes de nos concitoyens.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *