Se mobiliser résolument pour éviter le pire !

   3 mai 2017

Dimanche a lieu le second tour de l’élection présidentielle. D’ici là, tout doit être entrepris pour empêcher l’élection de Marine Le Pen à l’Elysée mais aussi pour stopper sa progression car un score trop élevé provoquerait un second séisme politique.

Dans la situation particulière que nous connaissons, l’abstention, le vote blanc ou nul, seraient un “coup de pouce” à l’extrême droite française. Il ferait courir de grands risques à notre pays comme à chacun de nous. Ce serait un danger très grave pour nos libertés, pour les droits sociaux, pour l’égalité, pour la démocratie et la paix en même temps qu’un désastre économique annoncé.

Avec force, j’appelle donc les saint-marcellinoises et saint-marcellinois à se mobiliser, dimanche prochain.

Voter massivement CONTRE Le Pen ce n’est pas voter pour le programme d’Emmanuel Macron. Déposer un bulletin à son nom, c’est d’abord voter pour défendre la démocratie et éviter le pire !

Car, ne tergiversons pas, le pire c’est assurément l’extrême droite avec son héritage idéologique nauséabond, son programme électoral nationaliste, identitaire et autoritaire, ses postures démagogiques et racoleuses, à l’image de la trahison honteuse de Nicolas Dupont-Aignan et de ses affidés.

Ceux-là mêmes qui falsifiant l’histoire, se réfèrent au Général de Gaulle pour justifier leur “europhobie” avant de finir par se jeter sans vergogne, véritable forfaiture, dans les bras de l’extrême droite qui nourrit les passions nationalistes et attise la haine. Qui plus est, toujours animée de la farouche volonté de mettre à mal nos valeurs républicaines communes, aussi imparfaites soient-elles : liberté – égalité – fraternité.

Être en démocratie, c’est avoir le choix. Y compris de s’opposer au programme porté par le Président de la République. Oppositions qui pourront s’exprimer dans le temps des toutes prochaines élections législatives dont nous savons bien, seule certitude du moment, que la majorité n’est acquise pour personne.

Si aujourd’hui plus que jamais, nul n’a qualité et autorité pour donner des conseils ou des consignes, qui peut sérieusement contester que l’enjeu du vote du 7 mai c’est d’abord et avant tout de se mobiliser résolument pour éviter le désastre.

S’abstenir ou voter blanc par choix tactique, serait une grave erreur politique. Par conviction, ce serait plus grave encore !

Dimanche 7 mai, contre l’extrême droite, votez Emmanuel Macron !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *