Ouverture de la saison culturelle 2016-2017

   5 septembre 2016

Sans titre.001La culture, à quoi ça sert ? Tout cela mérite-t-il cet argent ?
Les questions ne sont pas nouvelles. Malraux les avait déjà posées.
Plus d’un demi-siècle après, ce combat est plus que jamais d’actualité.
Oui, certaines collectivités se désengagent, parfois sous le poids des contraintes budgétaires, parfois pour céder à la tentation populiste ambiante…
Oui, la culture, à quoi ça sert ?
À créer de l’activité économique, bien sûr. À renforcer l’attractivité de la ville, évidemment.
À «retisser du lien social»…
Oui, le Diapason suscite tout cela mais bien plus encore…

4 chiffres*, pas un de plus :

  • plus de 60 000 spectateurs accueillis pour le seule programmation culturelle depuis l’ouverture en 2010.
  • environ 500 abonnés et 2068 élèves, de la maternelle au lycée, accueillis dans ces murs, lors de l’avant-dernière saison.
  • 48 000 € injectés dans l’économie locale grâce à l’activité culturelle de la ville.

Ce sont là les résultats du formidable travail réalisé par l’équipe du service culturel tout au long de la saison et de l’année. Une mission reconnue par nos partenaires : ACCR 5° saison, l’Etat à travers la DRAC, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Isère qui nous accompagnent et nous soutiennent. OUI, notre équipe municipale, pour chacun des choix qui sont les siens, a construit du sens.

Nous voulons remercier l’équipe pour la qualité et l’éclectisme de la programmation destinée à séduire tous les appétits culturels et élargir sans cesse le cercle des publics accueillis, mais aussi les bénévoles qui vous accueillent.
Je me réjouirais d’avance qu’avec la naissance de la nouvelle intercommunalité le 1er janvier prochain, le Diapason puisse s’inscrire dans une nouvelle dynamique !

Oui la culture est un véritable levier économique : 3,5 % du PIB et près de 1,3 Million d’emplois. Elle est au cœur de «l’économie de l’immatériel». Mais elle ne saurait être réduite à cette seule fonction. Car, surtout et aussi, par l’accès au savoir, par le rêve, la passion et l’émotion la culture provoque et aide chacun de nous à se construire.

« La culture, c’est la vraie vie. Elle est à la fois transmission et création. C’est un ciment entre nous, tout en exprimant notre diversité ! Elle porte une vision du monde, une ouverture, une curiosité qui nous préserve de la routine et du conformisme. Et aujourd’hui plus que jamais, un rempart contre la barbarie et la haine» a dit très justement Alain Juppé cet été.

L’objectivité veut que nous saluions la décision de la majorité départementale qui a pris la décision d’augmenter de 12% le budget de la culture, soit 1,5M€, pour la lecture publique, l’éducation artistique et culturelle, les festivals, les musées, les compagnies…

Notre politique culturelle, c’est donc un ensemble de moyens mis au service d’une nécessité mais aussi d’une ambition. C’est une dynamique d’équipements, – la médiathèque, le Diapason -, et d’actions, de projets et d’évènements que nous portons résolument, avec conviction.

C’est donner à chacun la possibilité de se renforcer, de s’armer, de se protéger peut‐être, des tensions dans un monde inquiet, trop souvent consumériste.

Au fond dans ses multiples dimensions, la culture éveille, suscite la curiosité et incite chacun à ouvrir son esprit vers d’autres horizons. Et comme l’a excellemment dit Pierre Desproges “l’ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne” !

Bonne soirée d’ouverture avec Evasion qui reçut ici les compliments de Maurane en mai 2015, bonne saison … et bon feu d’artifice !

*(chiffres 2015-2016 non inclus, ils feront l’objet d’une présentation en conseil municipal cet automne).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *